Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Brigitte Bardot privée de fruits et légumes à Saint-Tropez !

Publié le par Ricard Bruno

bardot

Ecoeurée Brigitte Bardot. Alors que jusqu'ici le Monoprix de Saint-Tropez lui donnait ses fruits et légumes périmés pour nourrir la cinquantaine d'animaux recueillie chez elle, voici que le nouveau directeur lui coupe les vivres ! A l'heure des campagnes "anti-gaspi" à tout va promulguées par le gouvernement, Brigitte ne comprend pas ce revirement de situation, d'autant que ces denrées sont jetées par le supermarché situé à l'entrée du village. Pour plaider sa cause, la star s'est même fendue d'un courrier au directeur jusque-là resté... lettre morte.

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Brigitte Bardot : Lettre ouverte au ministre de l'Environnement de l'État de Victoria le 20 04 2015

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Lettre ouverte au ministre de l'Environnement de l'État de Victoria le 20 04 2015

Le 20 avril 2015, Brigitte Bardot adresse une lettre ouverte au ministre de l'Environnement de l'État de Victoria afin que cesse la tradition cruelle de tir aux canards sauvages.

Du 21 mars au 8 juin 2015, c'est de nouveau la saison de la chasse au canards dans les régions marécageuses de la ceinture côtière australienne, notamment dans l'Etat de Victoria, au sud du pays.

Le tir de canard, pratiqué par des milliers de chasseurs a pour seul objectif de tuer, mutiler, blesser et capturer autant de canards que possible. Quand un groupe de canards s'envole, les fusils et les armes automatiques pulvérisent des miliers de balles entrainant des blessures très douloureuses, invalidantes et souvent mortelles. Ces oiseaux souffrent le martyr avant de mourrir.

Cette tradition est une activité barbare

Partager cet article

Brigitte Bardot à la gare de Cannes...

Publié le par Ricard Bruno

Merci à Muriel S-G pour le visuel...

Bruno Ricard

Brigitte Bardot à la gare de Cannes...

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Le renard retiré de la liste des nuisibles, sa chasse interdite!

Publié le par Ricard Bruno

Le renard retiré de la liste des nuisibles, sa chasse interdite

Si certains agriculteurs voient dans le renard un “auxiliaire” efficace pour vider les champs des campagnols, les chasseurs s’inquiètent de l’exclusion du goupil de la liste des nuisibles en Savoie.
Si certains agriculteurs voient dans le renard un “auxiliaire” efficace pour vider les champs des campagnols, les chasseurs s’inquiètent de l’exclusion du goupil de la liste des nuisibles en Savoie.
 

Le sujet a du mal à passer dans les rangs des porteurs de fusils : le renard sortira le 1er juillet de la liste des espèces nuisibles dans le département. L’association de chasse au féminin L’Chasse faisait de cette question le thème de l’assemblée générale de ses 10 ans, vendredi soir à Bourgneuf. « Il est nécessaire d’en parler car le renard n’est pas sans impact sur nos territoires », alerte Fernande Nantois, la présidente de L’Chasse.

La surprise de la “communauté chasse” vient surtout du cheminement administratif et technique qui aboutit à l’exclusion du “Vulpes vulpes” de la “liste 2” des espèces nuisibles en Savoie, devenu le seul département en France continentale, avec la Corse, à libérer le goupil.

Pas de preuves suffisantes de dégâts

À l’origine de cette mesure, réside en fait une réglementation qui remet régulièrement en question les espèces nuisibles. Trois listes coexistent : la première est annuelle, décidée par le ministère de l’Environnement et opposable sur la France entière. La deuxième est annuelle également, adoptée par le préfet donc calquée à la particularité du département.

La troisième, à laquelle appartient le renard, est adoptée par arrêté ministériel sur proposition du préfet, au motif de la protection de la faune et de la flore, de la prévention de dommages agricoles et forestiers, de dégâts à la propriété ajoutés d’un intérêt de santé et de sécurité publique.

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Soirée Brigitte Bardoty sur TV5 monde...

Publié le par Ricard Bruno

MANINA, LA FILLE SANS VOILES

Gérard, un jeune étudiant, découvre en Corse un fragment d'amphore phénicienne. Quelques années plus tard, il s'embarque à bord d'un bateau de trafiquants à la recherche du trésor qu'il pense avoir trouvé. De retour sur l'île, il s'éprend de la jeune Manina...

Réalisation : Willy Rozier (France, 1952, noir et blanc)
Distribution : Brigitte Bardot (Manina), Howard Vernon (Eric), Jean-François Calvé (Gérard Morère), Espanita Cortez (la Franchucha), Raymond Cordy (Francis)
Genre : comédie dramatique

année : 1952

Durée : 86'

 

Soirée Brigitte Bardoty sur TV5 monde...

Horaire(s) de diffusion de cette émission : Lun 20, 23:00 Jeu 23, 13:59

UN JOUR, UNE HISTOIRE Découvrez le parcours d'une personnalité de la politique, du cinéma, du spectacle... Présentation : Laurent Delahousse. Brigitte Bardot : la vérité de BB Icône absolue, BB a radicalement bouleversé l'image de la femme. Si elle déchaîne toujours autant les passions, ses prises de positions controversées ont écorné son image. Y a-t-il encore un mythe Bardot ? Refusant toute apparition télévisée depuis 2003, la star a accepté de nous recevoir chez elle, à Saint-Tropez...

Réalisation : Anne Le Boulc'h, François Tribolet (France, 2014)

Présentation : Laurent Delahousse.

année : 2014

Durée : 112'

Numéro de l'épisode : 1

Nombre d'épisodes : 2

Soirée Brigitte Bardoty sur TV5 monde...

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Le chanteur Richard Anthony est mort à 77 ans...

Publié le par Ricard Bruno

Le chanteur Richard Anthony sur la scène du Zenith de Paris, le 15 décembre 2006, lors d'un concert de la tournée "Age tendre et têtes de bois".

Richard Anthony, interprète de tubes comme Et j'entends siffler le train, est mort à l'âge de 77 ans, à Pégomas (Alpes-Maritimes), dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 avril...

De son vrai nom Richard Btesh, il a enregistré plus de 600 titres et vendu près de 50 millions de disques.

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Nouveauté en exclusivité ici sur le blog Brigitte Bardot CD hommage à Brigitte Bardot « BB for ever »

Publié le par Ricard Bruno

Nouveauté en exclusivité ici sur le blog Brigitte Bardot CD hommage à Brigitte Bardot « BB for ever »

Ce medley "BB for ever" est une idée d'Alain Pascual en dédicace à Brigitte Bardot…

Le groupe Tchanela est composeé de guitaristes de chanteuses et danseuses flamenco et de rumba gitane, le chanteur « Tchanelas » a aussi composé la musique du film "les INVINCIBLES" avec Gérard Depardieu...

Nouveauté en exclusivité ici sur le blog Brigitte Bardot CD hommage à Brigitte Bardot « BB for ever »

Le visuel de la pochette du cd est l’œuvre de l’artiste Tropézienne « UNA » qui a sympathiquement participée en offrant une de ses œuvres.

Nouveauté en exclusivité ici sur le blog Brigitte Bardot CD hommage à Brigitte Bardot « BB for ever »

Le cd est disponible uniquement sur Internet au prix de 6 euros

Les moyen de paiement acceptés sont :

chèque, ou par mandat

Email pour commander et/ ou se renseigner pour le cd : worldstreet08@gmail.com

Alain Pascual et Brigitte Bardot...

Alain Pascual et Brigitte Bardot...

La production cherche un ou plusieurs distributeurs contact :

worldstreet08@gmail.com

Retrouvez une vidéo de Tchoune Tchanelas cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Nanon, la mort au terme ans d'errance...

Publié le par Ricard Bruno

NANON, la mort au terme de 2 ans d’errance…

Nanon_6

NANON, petit âne martyr, a attendu 2 longues années que quelqu’un lui tende la main.

L’histoire de NANON est atroce: ce petit âne a erré 2 ans, abandonné, allant de jardins en prés, dans une région où les gens se contentaient de transmettre un seul message « Surtout ne le nourrissez pas, on ne sait pas à qui il appartient, donc si vous lui donnez à manger, il va rester !!! »

NANON n’est donc jamais resté nulle part, il a continué à marcher, de prés en jardins et de jardins en prés, jusqu’au bout de ses forces…

Après 2 années de souffrances, de peur, de froid, de faim et de soif, une âme généreuse lui a enfin tendu la main. Elle l’a conduite à l’ADADA. À son arrivée, le pauvre NANON ne tenait même plus debout…

Nanon_1

 

Malgré tous nos efforts et les soins intensifs qui lui ont été donnés, le pauvre petit âne n’a pas survécu. Il a probablement succombé à une infection généralisée: son corps si maigre n’était plus qu’une plaie, il était devenu aveugle, le pus sortait de ses yeux et de ses pieds …

NANON n’avait pas encore 3 ans.

Nanon_3

 

Nous avons tous une pensée pour lui, qui n’aura passé que quelques jours au Refuge, et pour tous les petits ânes que les hommes font naître dans un monde au sein duquel il n’y a pas de place pour eux.

Ânons martyrs de la filière viande, ânons abandonnés dans un pré, ânons oubliés dès qu’ils auront grandi.

 

Ne devrions pas grandir à notre tour, et prendre conscience que faire naître un animal, c’est en être responsable ?

Nanon_2 Nanon_4

Les familles responsables ne sont pas légion. Les ânes perdus sont des milliers.

Repose en paix petit NANON.

Nanon_5

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Lilie, petite chienne maltraitée par ses maîtres, a été sauvée

Publié le par Ricard Bruno

Animaux. La clinique vétérinaire de Fariipiti a partagé son histoire sur le web. Une plainte va être déposée.

Crédit : Clinique Vétérinaire de Tahiti à Fariipiti Mahina Arue (Facebook)
Crédit : Clinique Vétérinaire de Tahiti à Fariipiti Mahina Arue (Facebook)
Les internautes sont de nouveau sous le choc après la publication de photographies d'un animal maltraité par ses maîtres. La clinique vétérinaire de Fariipiti a partagé hier jeudi, l'histoire de la chienne Lilie. La clinique l'a recueillie le 4 avril dernier.
"Attachée en permanence par ses propriétaires, la corde lui a cisaillé les muscles du cou. Kidnappée pour son bien par le voisinage afin de la soustraire à la cruauté de ses propriétaires, Lilie a été soignée à la clinique et est aujourd'hui sauvée", expliquent les vétérinaires sur les réseaux sociaux.
La clinique annonce qu'une plainte a été déposée contre les propriétaires. Rétablie, Lilie a été mise à l'adoption. Elle a déjà trouvé une nouvelle famille, qu'elle devrait rejoindre dès ce samedi. 

L'année dernière, c'est l'histoire de Blanc Blanc  qui avait ému la toile locale. Son maître, sous l'emprise de l'alcool, l'avait égorgé, car il aboyait trop fort... Le chien avait été recueilli par une vétérinaire qui n'avait malheureusement pas réussi à le sauver. Jugé en janvier dernier, le bourreau de Blanc Blanc a été reconnu coupable de cruauté envers un animal domestique. Il a écopé d'une amende de 15 000 Fcfp et d'une interdiction de détenir un animal. L'homme a aussi été condamné à verser 1Fcfp symbolique de dommages et intérêts à l'association Ia Maitai Te Animara à l'origine de la plainte, et 50 000 Fcfp de dommages et intérêts plus 10 000 Fcfp au titre de l'article 475 à la fondation Brigitte Bardot. Le bourreau a évité la prison. 

Plus récemment, l'histoire de Tuki  a fait le tour du web. Le petit teckel a été retrouvé par sa maîtresse sur une plage, mort, brûlé vif, à quelques mètres du domicile familial. Une pétition a largement circulé afin de retrouver les auteurs de cet acte. L'élan provoqué sur les réseaux sociaux a amené la fondation Brigitte Bardot à s'intéresser à cette histoire. La petite maîtresse de Tuki a reçu une lettre de soutien. Une procédure judiciaire devait être lancée. 
 
 
 
Crédit : Clinique Vétérinaire de Tahiti à Fariipiti Mahina Arue (Facebook)
Crédit : Clinique Vétérinaire de Tahiti à Fariipiti Mahina Arue (Facebook)

Partager cet article

FLAC : Communiqué...

Publié le par Ricard Bruno

La lettre d'info - 17 avril 2015

Chers amis,

Une pétition pour la démocratie !

Devant l’absence de débat parlementaire concernant la corrida, la FLAC a mise en ligne une pétition destinée à réunir les signatures de tous les citoyens désireux de voir enfin la question de l’abolition abordée démocratiquement.

Notre ambition : démontrer qu’un tel débat est devenu incontournable et que cette question doit désormais faire l’objet d’un vote de nos parlementaires. Le temps est venu !

Nous avons besoin de votre signature ! Nous avons besoin de votre soutien !

Notre pétition

UNE LOI POUR ABOLIR LA CORRIDA !

Monsieur le Président de la République,
Monsieur le Premier Ministre,
Présidence de l’Assemblée nationale,
Présidence du Sénat,
Présidences des groupes politiques parlementaires

Tandis que notre code pénal prévoit une peine de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende à l’encontre des auteurs d’actes de cruautés et sévices graves envers un animal domestique (ce qu’est le taureau dit « de corrida » ou « de lidia »), un alinéa présent dans l’article concerné exempte la corrida et ses acteurs de ces sanctions « lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée ».

Cette exception à l’application de la loi permet ainsi à la corrida de survivre dans les régions et villes où l’appel à la « tradition » encourage à supplicier et mettre à mort chaque année des centaines de jeunes taureaux de 2 à 5 ans, pour le plaisir et la distraction du public !

Plusieurs propositions de loi ont été déposées récemment afin de demander l’abolition de ces spectacles sanglants et dégradants. Malgré les demandes et l’action des parlementaires favorables à cette abolition, aucune n’a encore été mise à l’ordre du jour ! Cette situation ne peut plus durer.

La Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas ne peut que regretter que malgré la très forte opposition et le rejet de la majorité des citoyens français selon de nombreux sondages, y compris dans les régions taurines, la corrida semble toujours protégée et exemptée de l’application des règles fondamentales du débat démocratique… La corrida serait-elle hors du champ républicain ?

Les signataires de cette pétition demandent au gouvernement français, aux responsables politiques et à l’ensemble des partis et formations représentées à l’assemblée nationale, de permettre enfin que l’une ou l’autre des propositions de loi existantes soit mise à l’ordre du jour et qu’ainsi la question de l’abolition de la corrida soit enfin abordée au sein de nos institutions.

Les politiques porteurs de ces propositions, leurs soutiens, les associations opposées à la corrida et les nombreux citoyens soucieux de mettre fin à cette pratique violente et cruelle doivent être entendus ! La corrida n’a pas à être artificiellement et arbitrairement maintenue à l’écart du champ d’application de la démocratie et de l’évolution de la loi, de la société et des moeurs.

Thierry Hély
Président de la FLAC (Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas)

Retrouvez cet article et venez en discuter sur notre nouveau site internet.

Vous pouvez signer la pétition directement sur cette page :

Prochainement

Enfants et corrida… Conférence à Béziers avec le professeur Hubert MONTAGNER Enfants et corrida… Conférence à Béziers avec le professeur Hubert MONTAGNER

Articles récents

Une pétition pour la démocratie ! Une pétition pour la démocratie !
On ne soulage pas une souffrance par une autre souffrance On ne soulage pas une souffrance par une autre souffrance
Corrida, finances, fisc… Un bilan accablant ! Corrida, finances, fisc… Un bilan accablant !
Don & Adhésion Dons & Adhésion

Suivez-nous

Suivez la FLAC sur FacebookSuivez la FLAC Europe sur TwitterSuivez la FLAC sur DailyMotion

Cet email a été envoyé à *|EMAIL|*
Cliquez ici pour vous désabonner

F.L.A.C.
BP 49
34300 Agde

Partager cet article