Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...Regards complices à la chapelle de l'Observance...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...Regards complices à la chapelle de l'Observance...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...Regards complices à la chapelle de l'Observance...

BB vue par le photographe Léonard de Raemy... Des clichés pris dans les années 60 à 80 à découvrir jusqu'au 21 octobre dans le cadre de l'expo « Brigitte Bardot arrête son cinéma »

On ne sait qui l'on doit admirer le plus dans cette exposition photos de la chapelle de l'Observance, consacrée à Brigitte Bardot. La star elle-même ou Léonard de Raemy, le photographe suisse qui a su, comme personne, la mettre en valeur. Et « amplifier le mythe de cette sacrée bonne femme, tout en la rendant humaine », ainsi que le confiait le maire Richard Strambio, vendredi soir lors du vernissage.

Source et suite de l'article : Cliquez ICI

 

Partager cet article

Repost 0

Brigitte bardot émission Les Terriens de Thierry Ardisson le

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article

Repost 0

Interview de Brigitte Bardot dans “Les terriens du dimanche !” sur C8 ce 17 septembre 2017 !

Publié le par Ricard Bruno

Interview de Brigitte Bardot dans “Les terriens du dimanche !” sur C8 ce 17 septembre 2017 !

Mille mercis à Muriel SG pour m'avoir prévenu de cette intervention exclusive de Brigitte Bardot sur D8

Bruno Ricard 

ENTRETIEN EXCLUSIF Brigitte BARDOT a accordé une interview à Franz-Olivier Giesbert, chez elle, à La Madrague de Saint-Tropez.

En cette rentrée, double dose d’Ardisson sur C8 avec “Les terriens du dimanche !” dont le second numéro sera diffusé ce dimanche 17 septembre à 19:05.

Nouveau rôle pour Thierry Ardisson dans « LTD ! », au lieu d’être l’intervieweur derrière son bureau, il sera l’animateur au bout d’une table avec des chroniqueurs de chaque côté !

Pour commenter l’actualité politique et sociétale, vous retrouverez Franz-Olivier Giesbert, Natacha Polony, Hapsatou Sy, Raquel Garrido, Mustapha El Atrassi, Gilles-William Goldnadel et Jeremstar.

Mais, « LTD ! », ce ne sont pas que des chroniqueurs qui analysent, commentent et débattent, ce sont aussi des reportages, des caméras cachées, des micros-trottoirs, des archives, des canulars, et les billets humoristiques de Tanguy Pastureau et Haroun et « le Tom Call » de Tom Villa !

 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...
Brigitte Bardot : Exposition à Draguignan...

Mille mercis à mon ami Marc de Raemy pour ces premiers visuels de l'exposition Brigitte Bardot, exposition de photographies faites par son père Léonard de Raemy qui fût jadis un grand ami de notre BB...

Bruno Ricard 

Qui était Léonard de Raemy : 

Léonard de Raemy a d’abord exercé la profession de conseiller juridique, tout en pratiquant la photographie de loisir. À la fin des années 1950, il remporte un prix dans un concours amateur de photographie, ce qui le décide à entamer une carrière professionnelle. Peinant à trouver des reportages, les débuts sont difficiles, ce qui le contraint à conserver son emploi de juriste jusqu’en 1962, année où il intègre l’agence Reporters associés. Dès lors, il s’oriente vers les portraits de personnalités du cinéma et de la chanson, avec pour ambition de réaliser des couvertures de magazines.

De sa rencontre avec Hubert Henrotte a l'Association National des Journalistes Reporters Phtographes, naît l’idée de la création d’une agence avec pour but de ne plus être des salariés de l’image, l’idée commune étant de partager les dépenses et les recettes des reportages. C’est ainsi qu’il quitte Reporters associés et que Gamma voit le jour le 14 novembre 1966. Les fondateurs historiques en sont Hubert Henrotte, Léonard de Raemy, Raymond Depardon et Hugues Vassal bientôt rejoint par Jean Monteux et Gilles Caron quelques mois plus tard[1].

Indépendant et désireux d’une plus grande liberté professionnelle, Léonard de Raemy finit par revendre ses parts tout en continuant sa collaboration avec Gamma. Il réalise de nombreux reportages, notamment au festival de Cannes. En 1965, il fait la connaissance de Brigitte Bardot sur le tournage de Viva Maria ! au Mexique. De cette longue amitié naîtront des centaines de clichés[2].

En 1973, à la suite de désaccords internes, il quitte Gamma avec Hubert Henrotte et la plus grande partie des photographes de Gammapour créer l’agence Sygma. Il y est resté jusqu’en 1987.

Léonard de Raemy a photographié de nombreuses personnalités et signé de nombreuses couvertures dans la presse nationale et internationale : Elle[3], Jours de France, Paris Match, VSD, Bild, Rolling Stone[4], Stern (liste non exhaustive)

 

Partager cet article

Repost 0

La statue de BB sera dévoilée en présence de J.-P. Belmondo

Publié le par Ricard Bruno

En avril dernier, la sculpture imaginée par Milo Manara est en cours de réalisation dans un atelier à Pietrasanta en Italie...

En avril dernier, la sculpture imaginée par Milo Manara est en cours de réalisation dans un atelier à Pietrasanta en Italie...

Si comme à son habitude, Brigitte Bardot célébrera ses 83 ans dans l'intimité avec quelques amis proches, un événement public donnera une plus grande visibilité à cette date-anniversaire à Saint-Tropez.

Si comme à son habitude, Brigitte Bardot célébrera ses 83 ans dans l'intimité avec quelques amis proches, un événement public donnera une plus grande visibilité à cette date-anniversaire à Saint-Tropez.

Le 28 septembre prochain, trônera désormais dans le village, une statue à l'effigie de la star française. Le socle a déjà été confectionné, au centre de la place Blanqui, à l'entrée de Saint-Tropez.

L'aboutissement d'un projet après un long processus créatif : plus de quatre années de gestation et quelques revirements : le dernier en date, l'inauguration de cette sculpture, initialement envisagée au mois de juin dernier, en même temps que l'ouverture de l'expo ''BB, mythe à Saint-Tropez'' dans le musée du cinéma tropézien. L'installation coïncidera finalement avec l'anniversaire de l'icône.

En mars dernier, son époux Bernard d'Ormale s'était déplacé en Italie pour découvrir la sculpture réalisée par Roberta Castellari et son conjoint Liber Milian Garcia dans leur atelier de Pietrasanta, sur le modèle de l'aquarelle signée Milo Manara.

Pour cet hommage, ne comptez pas sur la présence de BB : si celle-ci a apprécié le geste créatif, elle n'en restera pas moins fidèle à ses principes, avec quasiment aucune apparition publique.

Mais selon les dernières indiscrétions, un invité de prestige est annoncé et cela devrait beaucoup l'amuser : Jean-Paul Belmondo pourrait être ainsi le premier à embrasser du regard, la représentation de BB. Le comédien a quelques fois tracé la route en Rolls jusqu'à Saint-Tropez pour saluer BB quand il séjournait à Cannes -- avec qui, pourtant, il n'a jamais été réuni à l'écran --.

Il ne manquerait plus que, Alain Delon, habitué des escapades à la maison de La Garrigue, ne songe lui aussi à venir découvrir BB sous un autre jour. Ce sera une chance sur deux...

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot : Inauguration de sa statue le 28 septembre 2017...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Inauguration de sa statue le 28 septembre 2017...
Brigitte Bardot : Inauguration de sa statue le 28 septembre 2017...

Bonsoir

J’ai eu l’agréable surprise de recevoir aujourd’hui dans mon courrier une invitation pour l’inauguration de la statue Brigitte Bardot.

Depuis de très nombreuses années j’œuvre pour faire connaitre et reconnaitre ce que représente Brigitte Bardot, et ce à travers entre autre diverses expositions la concernant à partir de mes collections, que ce soit en France ou à l’étranger.

Un grand merci à mes amis Tropéziens qui eux aussi œuvrent tout comme moi pour que celle qu’un jour Dieu créa soit reconnue comme la madone des animaux…

Un merci tout spécial à mon ami Claude Maniscalco directeur de l’office de tourisme et directeur de Saint-Tropez tourisme qui ne ménage pas son labeur pour faire connaitre Saint-Tropez de part le monde…

Je voudrais aussi pour finir ce courrier remercier mon ami Alexandre Durand Vieil, directeur du château de la Messardière (hôtel  5 étoiles classé palace) qui accueil une exposition permanente de couverture de journaux Brigitte Bardot du monde entier issu de mes collections…

 

Bruno Ricard   

 

Partager cet article

Repost 0

Châtenet (17) : d’autres chevaux du centre Fidji’s paradise saisis...

Publié le par Ricard Bruno

Le parquet de Saintes avait ordonné, courant août, le placement des 110 équidés, chevaux et ânes,

Le parquet de Saintes avait ordonné, courant août, le placement des 110 équidés, chevaux et ânes,

Trois chevaux, enfermés dans le noir depuis une quinzaine de jours, ont été découverts dans un triste état dans le centre d’accueil. Une enquête pénale est en cours 

Les opérations de saisie des équidés de l’association Fidji’s paradise se poursuivent à Châtenet.  Les associations Equilvive, Alternative animale, 30 millions d’amis et la Fondation Brigitte Bardot devaient, ce mardi, en récupérer 85. Mais seulement 29 restaient sur la propriété. Il en manquerait donc, paraît-il confiés à des familles.

Tous les bâtiments ont été fouillés. Et trois chevaux, enfermés dans le noir depuis une quinzaine de jours, ont été découverts dans un triste état. 

Commencées le 17 août, ces opérations sont conduites par les services de la Direction départementale de protection des populations (DDPP) en présence d’un vétérinaire judiciaire et d’une douzaine de gendarmes.

Courant août, le parquet de Saintes avait  prononcé une réquisition de placement de ces bêtes, 110 au total. Une enquête pénale est en cours dans cette affaire.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Deux singes, porteurs d'un virus dangereux, mis en quarantaine au refuge de l'Arche à Château-Gontier

Publié le par Ricard Bruno

Un grillage de "La pinède des singes" à Labenne dans les Landes détérioré après l'euthanasie de 163 macaques en mai dernier

Un grillage de "La pinède des singes" à Labenne dans les Landes détérioré après l'euthanasie de 163 macaques en mai dernier

Les deux derniers macaques de Java encore vivants de l'ancienne pinède des singes de Labenne (Landes) ne seront pas euthanasiés. Ces deux singes, porteur d'un virus dangereux, vont être transférés au refuge de l'Arche à Château-Gontier.

Miguel et Junior, les deux derniers macaques encore vivants de l'ancienne pinède des singes de Labenne échappent à l'euthanasie. La préfecture des Landes a tranché ce mercredi matin après une réunion avec des représentants de la Fondation Brigitte Bardot et de la Fondation 30 millions d'amis. Ces deux singes, porteur de l'herpès B, un virus dangereux pour l'homme en cas de morsure, seront transférés, normalement début octobre, au refuge de l'Arche, à Château-Gontier en Mayenne.

Cette solution de transfert vers le refuge de l'Arche à Château-Gontier a été présentée par la Fondation Brigitte Bardot et l'association 30 millions d'amis. Les deux associations s'étaient émues, en mai dernier, de l'euthanasie des 163 autres singes de l'ancien parc animalier, atteints eux-aussi de l'herpès B. Miguel et Junior seront mis en quarantaine à leur arrivée au refuge de l'Arche . Les deux macaques de Java seront placés pendant un mois dans une cage en intérieur.Les vétérinaires du refuge leur feront subir une série de tests sans avoir à les toucher comme des analyses fécales pour la bactériologie, la parasitologie.

A l'issue des différents tests pratiqués, les vétérinaires prolongeront le placement des deux singes de Labenne en quarantaine, ou ils les placeront dans une volière à l'intérieur du refuge de l'Arche où le public pourra venir les voir.

La Fondation Brigitte Bardot parle de "victoire". L'association rappelle dans un communiqué avoir appris avec stupéfaction, le 19 mai dernier, "l'opération d'abattage" lancée contre les macaques de la Pinède des singes à Labenne. Une opération menée "sur un simple principe de précaution" ajoute la Fondation Brigitte Bardot.

La Fondation Brigitte Bardot était intervenu aussitôt publiquement auprès du Préfet des Landes pour exiger publiquement "l'arrêt des tueries" mais 163 macaques seront abattus. La Fondation assure ensuite avoir engagé "un long bras de fer" avec les autorités.

La Fondation Brigitte Bardot s'était engagée auprès du Préfet et du propriétaire des animaux à organiser la prise en charge et l'accueil des deux macaques restants dans une structure agrée, disposant de personnels qualifiés.

Source de l'article  : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

La Fondation Brigitte Bardot s'alarme du sort des animaux domestiques abandonnés au cours de l'évacuation de Saint-Martin

Publié le par Ricard Bruno

Image d'illustration...

Image d'illustration...

Dans une lettre adressée ce mardi à la ministre des Outre-Mer, Annick Girardin, la Fondation Brigitte Bardot s’inquiète du sort des chiens et chats que sont contraints d’abandonner les insulaires évacués de île, après le passage de l'ouragan Irma.

"Notre fondation reçoit de nombreux témoignages l'alertant de la situation douloureuse des habitants de Saint-Martin, contraints d'abandonner leur animal de compagnie sur l'île dévastée comme l'exige le plan d'évacuation" décrit Christophe Marie, l'un des directeurs de la Fondation. 

Avant d'interpeller la ministre: "C'est un appel exceptionnel face à une situation exceptionnelle, il faut aider ces personnes à quitter l'île sans laisser derrière elles "un membre de leur famille". 

dans une caisse de transport

La Fondation Brigitte Bardot souhaite donc que le plan d'évacuation prenne en compte cette situation. "Un chat, un chien dans une caisse de transport ne prend pas plus de place qu'un bagage et a une toute autre valeur, affective notamment". 

La Fondation Brigitte Bardot s'alarme du sort des animaux domestiques abandonnés au cours de l'évacuation de Saint-Martin

Partager cet article

Repost 0

Crins Blancs, la maison de retraite des chevaux...

Publié le par Ricard Bruno

Installée à "Relanges" depuis 2000, l’association Crins Blancs offre aux chevaux âgés ou handicapés une retraite bien méritée. Elle peut compter sur des bénévoles actifs aux petits soins.

Crins Blancs, la maison de retraite des chevaux...

Ne le confondez pas avec un centre équestre. Si on y trouve des chevaux, Crins Blancs a une tout autre vocation. Ici, au pied du château de Lichecourt, les équidés profitent d’une retraite bien méritée. Initialement lancée en 1995 en Moselle, l’association a migré vers Relanges en 2000. L’équipe actuelle, elle, est en place depuis 2006.

Sa belle histoire, Crins Blancs la doit à Carole Champy, sa présidente d’honneur. Anciennement à la tête de la société hippique spinalienne, elle est à l’origine de ce transfert. « À Épinal, une jument s’est blessée dans un manège. Je me suis alors demandé ce que devenaient les chevaux de selle, à savoir les chevaux montés en club, de voltige, d’attelage… », confie-t-elle. Depuis, avec une poignée de bénévoles, elle se bat pour offrir aux chevaux un droit à la retraite.

Aujourd’hui, 18 chevaux vivent en toute quiétude dans leurs box et sur les dix hectares de terrain de l’association. « Nous sommes spécialisés dans l’accueil du cheval âgé, c’est ce que l’on appelle de la gériatrie équine. »

Des aides de deux fondations

À Crins Blancs, on croise donc des chevaux à la retraite, mais également handicapés. Des animaux qui nécessitent une attention et des soins particuliers qui ont un coût. Financièrement, l’association peut compter sur le soutien de deux importantes fondations : 30 Millions d’amis et Brigitte Bardot, qui attribuent chaque année (deux fois par an pour la première) une subvention au refuge.

Les chevaux qui résident à l’écurie reçoivent quotidiennement l’amour des bénévoles. Parmi eux, Dany Harand, membre active depuis 2001 qui a même travaillé ici en tant que palefrenier-soigneur entre 2009 et 2011. Et puis il y a la présidente de l’association, Geneviève Guillaume. Des groupes de jeunes de la communauté de communes viennent également tous les jours pour nourrir les pensionnaires. Des pensionnaires dont la vie n’a pas toujours été simple. Comme Mirette, qui est à l’origine de l’association. « C’est elle qui avait eu un accident sur un manège à Épinal. Le vétérinaire m’avait donné le choix, soit on l’abattait, soit on l’enfermait dans un petit box pendant neuf mois. Elle est donc restée enfermée tout ce temps, avec une fracture ouverte, dans un box aménagé pour elle. C’est une jument avec une volonté de fer qui a compris qu’on lui tendait la main », se souvient Carole Champy.

Si l’association, compte une centaine d’adhérents, elle est à la recherche de nouveaux bénévoles prêts à s’investir au refuge. « Nous aurions besoin de personnes prêtes à retrousser leurs manches. Notamment des hommes pour les travaux lourds puisqu’il y a des aménagements à faire au niveau des écuries. » L’appel est lancé.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0